Les enfants sont à l’école, les aînés sont partis du nid pour voler de leurs propres ailes.

Et vous ? Après avoir donné du temps à chacun, avez-vous pris le temps d’identifier vos besoins, vos envies ?

Le plus difficile est souvent de prendre du temps pour cela. Je vous invite à vous octroyer un peu de temps tous les jours de la semaine qui commence, en suivant les 6 étapes indiquées ci –dessous.

 

Etape 1/ jour 1 :

Faites la liste de tout ce qui vous a comblée l’an dernier. D’un point de vue personnel, professionnel, amical, amoureux.

Remarque : Commencez absolument par ce qui s’est bien passé, Vous y trouverez les ressources pour modifier ce qui s’est mal passé.

 

Etape 2 / jour 2

Faites la liste de tout ce qui vous a laissée insatisfaite.

Toujours sur tous les plans de votre vie. Cela ne signifie pas que la liste sera équitablement répartie, vous pouvez être très heureuse de votre vie professionnelle, mais déçue de ce que vous avez vécu avec votre famille, ou de votre état de santé, ou le contraire.

 

Etape numéro 3/ jour 3

Pour chaque élément d’insatisfaction : identifiez le pouvoir que vous avez a priori d’agir dessus : notez ce qui vous vient à l’esprit spontanément en 4 catégories:

Cela peut de se reproduire, ou non,

Si oui,

Je peux agir dessus,

Je ne peux pas agir dessus.

Par exemple :

« Telle personne proche a été malade » & cela ne devrait pas se reproduire

« J’ai fait trop de conduites pour les enfants » & je ne peux pas agir dessus

« Je n’ai pas assez vu mes amis » & je peux agir dessus.

« Je m’étais engagée pour telle activité sans intérêt » &  je ne peux pas agir dessus.

 

Laissez dormir votre liste sans modifier ces évaluations d’action possible ou non, jusqu’au surlendemain.

 

Etape 4/jour 4

Pour chaque élément de satisfaction, notez ce que vous allez reconduire cette année, en imaginant le planning dans lequel cela s’inscrit.

Soit dans l’organisation de votre semaine, soit de votre année.

Par exemple : le yoga le vendredi. Les vacances au ski en février.

Vous visualiserez ainsi plusieurs plans, cela ancre dans la réalité ce à quoi vous êtes en train de réfléchir.

Cela vous permet aussi de voir que tout bien réfléchi, il y a « pas mal » de choses qui se sont bien passées, ce qui permet de lutter contre la tendance à ne se rappeler que de ce qui se passe mal.

Enfin cela vous permet de visualiser où sont vos axes d’amélioration de votre satisfaction, que ce soit dans le contenu, ou dans le temps qui reste ainsi disponible.

Bonus : Idéalement identifiez aussi en quoi cet événement vous a rendu heureuse : Cela vous permettra de mieux vous connaitre, et de mieux connaitre vos propres attentes.

 

Etape 5/jour5

Vous avez une vue d’ensemble des points positifs de l’année dans laquelle vous vous projetez. Il ne reste plus qu’à mettre en exergue comment améliorer ce qui a été plus compliqué l’année passée, et prendre ainsi une posture active.

Commencez par les points « je peux agir dessus » de la liste des aspects insatisfaisants, et notez comment vous pouvez les modifier concrètement.

Par exemple :

« Je n’ai pas fait de sortie en amoureux avec mon mari/ami. » versus « nous allons organiser des soirées ensemble »

« Je n’ai pas fait de sport. » versus « je m’y mets »

Attention !

Prenez en compte dans ce changement de paradigme de la réalité de votre organisation

Avec l’intention de dépasser la bonne résolution pour passer à une vraie action.

La clé est d’être hyper réaliste dans le choix de l’action que vous posez maintenant. Il est rare de passer d’aucune sortie de couple pendant un an, à un diner toutes les semaines. En revanche un diner par trimestre est plus réaliste, et ay         ant une vraie chance d’être réalisé, il deviendra peu à peu, un par mois et pourquoi pas un par semaine.

L’idée ici n’est en aucun cas de créer une révolution en 1 jour, typique du piège des bonnes résolutions de la rentrée ! Mais d’amorcer le mouvement, en passant par amorcer le mouvement dans des petits instants qui collent totalement à votre réalité, et que vous placerez comme des absolues priorités.

Les habitudes se créent, mais il faut persévérera pour cela.

 

Etape 6/jour6

Ca se complique, mais vous pouvez le faire !

Reprenez les points « je ne peux pas agir dessus »

Maintenant que vous êtes dans cette démarche de responsabilisation personnelle, de reprise en main de vos projets, vous pourrez avancer et trouver vos solutions.

En premier lieu, réfléchissez vraiment très sincèrement pour savoir si cette catégorisation que vous aviez faite spontanément (ce qui était la consigne) est réelle.

Par exemple : je ne peux pas agir sur les conduites de mes enfants à l’école.

En êtes vous si sure ? Jusqu’à quel point cet aspect de votre vie est-il gênant ? N’y a-t-il aucune solution ? Généralement quand on prend le temps de poser la question, non pas lorsqu’on est dans l’action, mais dans le recul d’une année, des solutions émergent.

L’important est d’être dans un désir de changement.

Votre allié le plus sur pour trouver votre solution est uniquement votre désir de changement. Et j’insiste là-dessus, appuyez vous sur votre désir propre et non celui des autres, par ce biais là vous trouverez la satisfaction, et la capacité à mener à bien votre projet. Peut-être faut-il pour les conduites de vos enfants, vous arranger avec des amis, mais peut-être faut-il investir dans une nounou ayant son permis, ou bien limiter le choix des activités à des distances que l’enfant peut faire en autonomie.

Son épanouissement n’est ni plus ni moins important que l’équilibre général de la famille, qui passe aussi par le vôtre.

Enfin,

Vous aurez beau reprendre votre liste dans tous les sens il est probable qu’il restera des points d’achoppement des moments où vous ne trouverez pas de solution réalisable pour éviter telle situation désagréable. Il est délicat de donner un exemple ici car chacun chacune étant différent l’impossible pour l’un n’est pas l’impossible de l’autre.

Cependant  « si tu ne peux pas changer la situation, change ta façon de la regarder ».

Le but du travail que vous aurez effectué, ce passage au scanner de votre année écoulée, vous aura permis d’affiner vos ressentis et vos émotions, de mieux savoir ou vous voulez aller, de mieux comprendre ce qui a crée une insatisfaction chez vous, et de faire le tri entre l’important et le moins important, en bref de prendre le recul qui fera que vous accepterez mieux certaines des contraintes avec lesquelles vous devez composer, et que vous leur donnerez un contour plus limité, moins envahissant et de ce fait moins omniprésent.

Jour 7
Bravo, vous avez suivi le rythme, il est probable que vous continuiez à y penser. Mais un conseil, commencez Tout de suite.
Le futur commence maintenant !
Gardez précieusement ces documents que vous vous êtes donnés la peine de remplir, et si à l’approche du 1er janvier l’envie de prendre de grandes et bonnes résolutions vous prenait, vous auriez de quoi établir un bilan réaliste, pour des micro-changements eux-mêmes réalistes !

Bonne rentrée,

Aude

Pin It on Pinterest

Share This