Aurélie HiliAurélie Hili-Grosfilley est naturopathe, chez Naturophilia, expatriée elle propose des accompagnements en ligne.

Caroline Dubois-Legast de What color is your communication l’interviewe dans cette vidéo pour le compte de l’annuaire de Soignants dans le Monde. Elle nous parle ici de sa spécialité la Naturopathie.

La Naturopathie est une approche de la santé est encore méconnue d’un large public et il n’est pas rare de m’entendre dire « C’est quoi la Naturopathie » ?

Je réponds le plus concrètement possible en mettant en avant le rapprochement entre naturopathie et hygiène de vie.

Avoir recours à la naturopathie revient à prendre sa santé en main, à devenir acteur de sa santé. Le but ici est d’éviter ou de repousser le plus loin possible la maladie (ou gérer une maladie déjà existante), par une meilleure connaissance de son corps et par l’application de règles simples et de techniques naturelles.

Il existe 10 techniques naturelles sur lesquelles se fonde la naturopathie.
Les principales sont représentées par :

  • L’alimentation,
  • La gestion du stress,
  • L’activité physique.

Sans oublier la phytothérapie ou technique par les plantes, l’hydrologie (utilisation de l’eau en interne ou en externe), les techniques respiratoires, réflexes, énergétiques, etc.

Le naturopathe intervient dans deux cas de figure :

  1. Soit le patient n’est pas malade mais souhaite rester en bonne santé le plus longtemps possible ; il souhaite donc apprendre à conserver sa santé et à l’optimiser.
  2. Soit le patient a une pathologie, un trouble, un dérèglement de son organisme, des tensions, etc. et il n’a pas trouvé de réponse dans un parcours de santé traditionnel.

Lors de la consultation, le naturopathe va procéder à une anamnèse, sorte de questionnaire de santé qui va permettre de mieux connaître le patient.

Cette anamnèse va notamment nous révéler l’état des émonctoires. Cette notion d’émonctoire est essentielle en naturopathie. En effet, notre corps héberge tout un tas de toxines. Ces déchets sont tout à fait légitimes dans notre organisme et proviennent entre autre d’une alimentation excessive, de la pollution, des pesticides, de résidus de médicaments, etc.

S’il est normal que notre corps contienne des toxines, ce qui l’est moins c’est quand il n’arrive pas à s’en débarrasser. Et c’est là qu’interviennent les émonctoires, véritables portes de sortie des déchets de notre organisme.

Ces émonctoires sont au nombre de 5 :

  1. Les intestins, qui se débarrassent des toxines par les selles,
  2. Les reins, qui éliminent les déchets dans les urines,
  3. La peau, qui se débarrasse des toxines grâce à la transpiration ou par le biais du sébum,
  4. Les poumons qui nous permettent d’expectorer nos déchets par du mucus ou par le dioxyde de carbone que l’on expire,
  5. L’utérus pour les femmes, qui se débarrasse des déchets une fois par mois avec les menstruations.

Il devient donc évident que pour qu’un corps fonctionne bien, ses émonctoires doivent être en forme !

C’est ce que nous analysons lors de cette anamnèse.

Au-delà des émonctoires, une large place est consacrée à l’alimentation.

La naturopathie est une approche de préservation de sa santé, par une adaptation de son style de vie et de son alimentation.

Pour en savoir encore plus, vous pouvez consulter le profil de Aurélie Hili dans l’annuaire de Soignants dans le Monde.

Pin It on Pinterest

Share This