business-333934_960_720 femme telephoneLes femmes qui consultent présentent des caractéristiques communes : la difficulté à poser leurs limites et à s’affirmer. Cette prise de conscience constitue une partie de la solution à leur problème.

Anxiété, trouble de l’alimentation, dépression, difficulté au sein du couple, au travail… Les raisons qui amènent une femme à consulter un thérapeute sont nombreuses voire infinies. Pourtant, derrière cette variété de motifs, il y a un facteur récurrent : la difficulté à poser des limites et un manque d’affirmation de soi.

Quatre lieux d’expression
L’absence de limites chez la femme se manifeste de tous les côtés :
Dans sa sphère professionnelle,
Sa sphère personnelle,
Au sein du couple,
Au sein de la famille directe et élargie,

 

Quatre éléments récurrents qui favorisent cette tendance
Le désir de bien faire
Le besoin du regard des autres
L’absence de remise en cause des modèles inculqués
La fidélité inconsciente au modèle féminin de la lignée

 

Et quatre facteurs de résistance !
L’absence de conscience des excès dont elles font les frais.
La culpabilité
Le sentiment du devoir
La non reconnaissance de sa valeur unique et de son droit à exister

 

Et alors ?
Comment faire autrement ?
Poser des limites, passe pas reconnaitre les limites que l’on souhaite poser
Et renoncer à la toute puissance d’être celle qui sait et qui décide
Ensuite apprendre à les poser sans heurter
Enfin constater que l’espace ainsi libéré permet une réorganisation bénéfique pour soi et pour son environnement.

 

Ce sujet concerne autant les patientes que les thérapeutes.
Responsabilisées et connaissant leurs propres résistances, les patientes pourront agir sans être émotionnellement débordées.
De leur côté, les thérapeutes auront l’œil et l’écoute alertée en présence de leurs patientes.
Exprimer ses limites clairement, permet de faire l’économie de les exprimer avec des symptômes handicapants.

 

Pin It on Pinterest

Share This