Aurélie Dugué – Psychothérapie

 

Chères toutes, Chers tous,

La thérapie narrative est issue des travaux de Michael WHITE (thérapeute et travailleur social australien) et de David EPSTON (néo-zélandais) dans les années 80-90. Elle fait partie des thérapies dites “brèves” en cela qu’elle s’oppose aux années de consultation nécessaires en psychanalyse.

Selon Michael White : “La personne n’est pas le problème, le problème est le problème.”

Cela signifie que la personne n’est pas réduite au problème mais qu’elle se trouve être en relation avec le problème, et cette relation peut être transformée.

C’ est une approche de la relation d’aide qui prône le respect et le non jugement et qui considère la personne comme étant experte de sa propre vie. C’est avec cette posture particulière que le thérapeute va engager des conversations qui placeront la personne au cœur de la relation.

La thérapie narrative fait le postulat fondamental que chaque individu élabore une histoire à partir des événements de sa vie. Au fil du temps, il en arrive à adopter inconsciemment une certaine version des choses à partir de ses interprétations et à partir des liens établis entre les différentes événements. Tout au long de la vie, ces expériences sont cristallisées en une histoire dominante à laquelle la personne donne un sens et qui contribue à façonner son identité, par conséquent, certains éléments sont gardés d’autres mis de côté.

Quand une personne entreprend une thérapie, elle se trouve prise au piège, sans le savoir, de cette histoire dominante qui peut sembler bloquée, et peut être source de souffrance.

L’accompagnement vise à guider la personne vers plus de compréhension de l’influence de ces histoires (culturelles, sociales, familiales, conjugales…), et surtout à en construire de nouvelles  à partir des nouvelles perspectives et interprétations découvertes au fil des conversations thérapeutiques. Cela va permettra de faire émerger de plus grandes possibilités dans sa vie.
Chacun possède d’innombrables compétences, valeurs, croyances, qui seront utiles pour réduire l’influence des problèmes et redevenir auteur de son histoire.

Psy en ligne & Expatriation

Entreprendre une thérapie en étant expatrié.é

Que l’on ait choisi de travailler à l’étranger, que l’on suive un conjoint hors de son pays d’origine, ou encore que l’on ait décidé de partir vivre l’aventure loin de chez soi, l’expérience de l’expatriation, bien que riche peut toutefois présenter quelques écueils.

le dépaysement, la découverte de nouvelles richesses culturelles est d’abord enthousiasmante. Néanmoins, certains obstacles peuvent se dresser devant soi et de nouveaux besoins peuvent alors émerger face au décalage culturel et à l’éloignement familial, amical. De fait, il est nécessaire de construire de nouveaux repères.

S’adapter au décalage culturel peut nécessiter une ré-élaboration psychique importante et faire apparaître des blessures anciennes nécessitant une écoute particulière.
Certains blocages peuvent rendre l’adaptation et l’intégration difficile à ce nouvel environnement vécu alors comme insécure.

Un accompagnement peut vous permettre de développer de nouvelles stratégies d’adaptation propre à ce contexte si particulier de l’expatriation.

***

Par ailleurs, bien que la vie à l’étranger puisse présenter quelques particularités, nous restons toujours des femmes et des hommes faisant face à des problématiques de vie avant tout humaines. A ce titre, elle ne diffèrent pas de ce qui peut être vécu dans l’intimité des cœurs en métropole.
Une thérapie peut toujours être envisagée, même a distance, afin de remettre du mouvement dans votre dans votre vie personnelle ou professionnelle, de vous reconnecter à vos espoirs et à vos compétences uniques.

Quand la vie vous traverse de façon un peu brutale, je vous accompagne dans le dépassement du sentiment d’échec, de blocage, dans des thématiques telles que :

– Les difficultés liées au vécu de décalage culturel ;
– Le deuil ;
– La séparation ou l’infidélité ;
– Un relationnel conflictuel ou des problématiques de communication ;
– Le sentiment de solitude ;
– La dépression, le burn-out, l’épuisement professionnel ou familial ;
– L’angoisse ou l’anxiété ;
– Ou toute autre problématique qui nécessiterait de faire un pas de côté souvent difficile à faire seul-e.

****

Pourquoi m’est apparue la nécessité de proposer d’accompagner les français expatriés à l’étranger ?



J’ai moi même vécu en tant qu’expatriée pendant une vingtaine d’années, sur des périodes allant de plusieurs mois à plusieurs années.

Mon expérience personnelle m’a menée de la joie de la découverte de paysages luxuriants, de cultures d’une richesse exceptionnelle à la traversée de moments difficiles lors de l’éclatement de conflits armés et de guerres civiles.

Depuis mes premiers jours j’ai voyagé d’abord aux côtés de mes parents, puis par moi-même à la rencontre de personnes parfois très éloignées de leurs pays d’origine et de leurs familles.
Ce sont des histoires de vie uniques et d’une richesse incomparable qui émergent dans ces contextes si particuliers que je suis heureuse aujourd’hui de vous pouvoir accueillir en thérapie afin de relire ces histoires à la lumière d’une proximité thérapeutique bienveillante et un peu différente…

Au plaisir de vous lire et de vous entendre,

Aurélie Dugué – Expatriation et Psychothérapie