Sylvie Terrien, Psychophanie

Blog

Sylvie Terrien, Praticienne en Psychophanie,

après une longue carrière d’orthophoniste, Sylvie nous parle ici du cœur de son activité actuelle.

Une activité développée sous le nom élégant de “Lettres à l’être“.

Tout un programme pour une amoureuse des mots, et de l’humain.

  • L’objectif du travail en Psychophanie :

L’exercice de la Psychophanie est très spécifique, fascinant et étonnant. Il vient nous interroger sur tout ce que l’on ignore encore des capacités de l’être humain. C’est une technique que j’ai beaucoup utilisée pendant quasiment 10 ans, auprès de personnes handicapées, et de personnes non handicapées.

Une approche qui permet de transcender les connaissances conscientes de la personne et d’accéder à son essence.

Dépasser le raisonné et le raisonnable, accéder aux enjeux psychiques d’une situation, accéder à l’inconscient, c’est-à-dire à ces motivations profondes qui sous-tendent nos actes et nos décisions, parfois à notre insu.

Cette technique permet de mettre des mots là où la pensée n’est pas encore élaborée. Elle permet d’accéder à un degrés élargi de réflexion sur des problématiques évoquées.

  • L’accompagnement thérapeutique :

Sylvie Terrien accompagne les personnes au long cours, ou en complément d’un travail thérapeutique.

Il m’arrive, étant aux Etats-Unis, de proposer à mes patients en France, d’aller la consulter en complément du travail psychothérapeutique, engagé avec moi.

Cette démarche leur permet d’avancer sur des points complexes. En accédant à des informations dont ils n’avaient pas conscience, mais qu’ils reconnaissent, ainsi les consultants dépassent leur propres compréhensions des sujets traités. Ils débloquent les émotions rattachées à ces situations. La Psychophanie agit sur deux niveaux : La compréhension et la résolution par la libération des mots et du sens.

Chaque phrase est porteuse d’un sens qu’il est judicieux de détecter et d’affiner pour avancer plus en finesse dans le travail thérapeutique.

J’utilise aussi directement cette approche lorsque je travaille en présentiel. Le texte vient confirmer le travail fait initialement. Cela permet d’accéder à un niveau supplémentaire de compréhension, et de réorganisation du psychisme.

La Psychophanie est une aide à l’élaboration. La souffrance empêche parfois l’accès aux mots et au sens. La souffrance, ou bien l’absence de réflexes introspectifs. Ce n’est pas un défaut c’est une réalité de l’aisance ou de la non-aisance de chacun avec les concepts et les mots.
  • Les effets thérapeutiques :

Outil de meilleur connaissance de soi, la Psychophanie est aussi un outil de soin, et de libérations. Il peut être utilisé dans des situations très diverses : énurésie, colère, difficulté d’endormissement, difficulté alimentaire, mal-être, manque de confiance en soi… Il agit comme un révélateur et comme un libérateur  permettant de dénouer des problématiques internes, oou bien généalogique.

C’est aussi un outil poétique qui vient renforcer l’image de soi, et crée une surprise qui amène de la hauteur. La diversité des problématiques qui peuvent être accompagnées est lié à la nature de l’outil, quoi qu’il en soit, il s’agit de donner du sens à un symptôme, à tout type de symptôme lorsqu’il est supposé d’origine psychique.

 

  • Le processus :

Le thérapeute, soutient la main du consultant, dans l’écriture d’un texte spécifique sur un clavier d’ordinateur. Spécifique par le mode d’écriture utilisé, par les thèmes abordés, et par la syntaxe.

Le texte s’écrit lettre après lettre, avec une transmission via le mouvement des mains sur le clavier.

Pour en savoir encore plus, vous pouvez consulter le profil de sur l’ancien Sylvie Terrien site de l’annuaire de Soignants dans le Monde (baptisé maintenant audedevilleroche.com) , le temps du recouvrement entre les deux sites web.

 

 

 

Laissez un commentaire

Newsletter

Vous voulez recevoir des interviews d’expert ?

Suivre l’actualité du Réseau ?

Etre informé de l’arrivée de nouveaux praticiens dans l’Annuaire ?

En savoir plus sur des points d’éducation ou de thérapie ?

Vous sentir reliée aux autres ?

Il vous suffit de vous abonner à notre lettre trimestrielle.