La psychophanie par Sylvie Terrien : une démarche thérapeutique qui libère des maux par les mots

Blog

Après une longue carrière d’orthophoniste, Sylvie Terrien nous parle ici du cœur de son activité actuelle : la psychophanie, qu’elle exerce à Paris et à distance depuis une quinzaine d’années. Une activité développée sous le nom élégant de “Lettres à l’être“. Tout un programme pour une amoureuse des mots et de l’humain.

 

Quel est l’objectif du travail en psychophanie ?

L’exercice de la psychophanie est très spécifique, fascinant et étonnant. Il vient nous interroger sur tout ce que l’on ignore encore des capacités de l’être humain. La psychophanie permet de mettre à jour les contenus émotionnels des individus, contenus qu’ils ont en eux mais qu’ils ne parviennent pas à exprimer par la parole.

La psychophanie est une approche qui permet de transcender les connaissances conscientes de la personne et d’accéder à son essence, c’est-à-dire :

– de revenir sur son histoire personnelle, son héritage familial,

– de dépasser le raisonné et le raisonnable,

– d’accéder aux enjeux psychiques d’une situation,

– d’accéder à l’inconscient, c’est-à-dire à ces motivations profondes qui sous-tendent nos actes et nos décisions, parfois à notre insu.

Cette technique permet de mettre des mots là où la pensée n’est pas encore élaborée. Elle permet d’accéder à un degré élargi de réflexion sur des problématiques évoquées.

 

Quel est l’accompagnement thérapeutique proposé au travers de la psychophanie ?

Sylvie Terrien accompagne les personnes au long cours ou en complément d’un travail thérapeutique déjà initié par ailleurs.

Sa pratique de la psychophanie est une aide à l’élaboration. La souffrance ou bien l’absence de réflexes introspectifs empêchent parfois l’accès aux mots et au sens. Il ne s’agit pas là d’un défaut mais d’une réalité de l’aisance ou de la non-aisance de chacun avec les concepts et les mots.

La démarche thérapeutique ainsi engagée au travers de la psychophanie permet aux personnes qui la pratiquent d’avancer sur des points complexes. En accédant à des informations dont ils n’avaient pas conscience mais qu’ils reconnaissent, les patients dépassent leur propre compréhension des sujets traités. Ils débloquent les émotions rattachées à ces situations.

La psychophanie agit ainsi à deux niveaux :

– la compréhension,

– la résolution de problématiques,

par la libération des mots et du sens.

Chaque phrase de la thérapie est porteuse d’un sens qu’il est judicieux de détecter et d’affiner pour avancer plus en finesse dans le travail thérapeutique.

Sylvie Terrien utilise aussi directement cette approche lorsqu’elle travaille en présentiel. Le texte vient confirmer le travail fait initialement. Cela permet d’accéder à un niveau supplémentaire de compréhension et de réorganisation du psychisme.

 

La psychophanie en réponse à des problématiques variées

Reconnu comme un outil permettant une meilleure connaissance de soi, la psychophanie est aussi un outil de soin et de libérations. Il peut être utilisé pour répondre à des problématiques de soins très diverses. La diversité de ces problématiques qui peuvent être accompagnées est liée à la nature de l’outil. Quoi qu’il en soit, il s’agit de donner du sens à un symptôme lorsqu’il est supposé être d’origine psychique. Il peut s’agir :

– d’énurésie,

– de colères,

– de difficultés d’endormissement,

– de troubles alimentaires,

– de mal-être,

– d’un manque de confiance en soi,

– etc…

La psychophanie agit comme un révélateur et comme un libérateur permettant de dénouer des problématiques internes ou bien généalogiques.

C’est aussi un outil poétique qui vient renforcer l’image de soi et crée une surprise qui amène à prendre de la hauteur.

 

Comment se déroule une séance de psychophanie ?

Sylvie Terrien propose à ses consultants de réaliser une première séance en présentiel, dans son cabinet à Paris. Ensuite, l’accompagnement peut se poursuivre en présentiel ou à distance en visioconférence.

Le thérapeute soutient la main du consultant dans l’écriture d’un texte spécifique sur un clavier d’ordinateur. Ce texte est spécifique :

– par le mode d’écriture utilisé,

– par les thèmes abordés,

– par la syntaxe.

Le texte s’écrit lettre après lettre avec une transmission via le mouvement des mains sur le clavier.

 

Quels sont les résultats/bénéfices de l’accompagnement thérapeutique par la psychophanie ?

La pratique de la psychophanie apporte des résultats très intéressants dans le sens où elle permet aux personnes qui y ont recours :

– de mieux se connaître,

– d’avoir un regard à distance de certains comportements qu’elles répètent,

– de se soulager d’émotions, de se désencombrer l’esprit,

– de traverser des périodes délicates/difficiles,

– d’ouvrir le champ des possibles,

– d’aller chercher des ressources en soi qu’on aurait pas forcément identifiées.

On peut citer l’exemple d’un jeune homme venu consulter Sylvie pour des difficultés rencontrées dans sa vie amoureuse. La séance de psychophanie lui a ainsi permis :

– de prendre du recul sur sa situation,

– de se poser des questions auxquelles il n’aurait pas forcément pensé,

– de mettre en regard son histoire personnelle et ses modèles parentaux,

– de l’éloigner de certains schémas/confusion mentale,

– de l’aider à analyser la situation et de mieux définir la direction qu’il souhaitait prendre.

 

La psychophanie est une approche qui permet de dépasser ce que l’on sait en conscience, et de l’intégrer dans le changement que l’on cherche à obtenir dans son travail thérapeutique. En utilisant cette méthode douce, qui s’apparente à de la thérapie brève, vous accèderez à un meilleur niveau de connaissance de vous-même, un éclaircissement afin de mieux vous positionner dans votre vie ; et, au même titre que ce que vous permet la relaxation profonde active, qui en est issue, vous créerez une réorganisation intérieure qui vous permettra de vous libérer de souffrances ou bien de fidélités familiales discordantes.

 

A VOIR AUSSI

Découvrez notre article sur la relaxation profonde active

D’autres interviews d’experts

S’inscrire comme praticien au réseau Soignants dans le Monde

 

 

 

Laissez un commentaire